Vous recherchez ?

Notre Groupe

Domatel

La solution de télégestion pour le suivi des prestations en temps réel

La télégestion Domatel s’effectue par téléphone.

  1. En début et fin d’intervention, l’intervenant compose un n° vert depuis le téléphone du bénéficiaire (fixe ou mobile).
  2. Il enregistre son code personnel
    Les horaires de début et de fin d’intervention sont ainsi enregistrés.

Du côté de la structure :

  • le personnel administratif accède en temps réel aux informations liées aux interventions via son application métier ou sur l’extranet Domatel.
  • Il peut consulter en temps réel :
    L’effectivité des prestations
    Les alertes présentant les écarts significatifs avec le planning prévisionnel
  • Ces informations automatisent la préparation des payes et de la facturation.

Domatel est compatible avec les applications métiers des différents éditeurs du secteur.

La Solution Domatel a été conçue pour répondre à vos besoins et attentes

Améliorer le service aux bénéficiaires par :

  • Un meilleur respect des plannings
  • Une parfaite visibilité des interventions
  • Une plus grande réactivité dans la réalisation des prestations 

Faciliter l’action des intervenants à domicile par :

  • Une optimisation de leur activité
  • Une simplification des tâches administratives,
  • Une liaison personnalisée avec la structure
  • Une reconnaissance incontestable des missions effectuées.

Optimiser la gestion de votre structure grâce à :

  • L’automatisation de la saisie des interventions effectuées
  • La restitution immédiate des données d’activité
  • L’automatisation des factures et de la paye
  • L’établissement des tableaux de bord et des statistiques.

Nous contacter

DÉCOUVREZ TOUTES LES SOLUTIONS ADAPTÉES À VOS BESOINS

Découvrez aussi

  • Fid Data
  • Carte Sociale
  • Chéquier RSA
  • Apo CESU
Pour être contacté par un de nos experts merci de compléter les champs suivants :


Pour valider, déplacez les chiffres par ordre croissant.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
* Champs obligatoires.

Facebook